Nouveau Parline: plateforme de données ouvertes de l’UIP (bêta)
Votre portail centralisé de renseignements sur les parlements nationaux

Burkina Faso

-

Assemblée nationale

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
29.11.2015
Date de dissolution du parlement sortant Date à laquelle la précédente législature (élue lors des élections précédentes) a été dissoute.
30.10.2014
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
30.11.2020
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
127
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
6,944
Nombre de candidats Nombre de candidats
4,870
Nombre de candidates Nombre de candidates
2,074
Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
No
Pourcentage de femmes candidates Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de candidates par le nombre total de candidats et candidates.
29.87%
Nombre de partis en lice Ce champ peut indiquer soit le nombre de partis en lice pour l’élection, soit le nombre de coalitions/d’alliances électorales.
99

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
5,517,015
Votes Nombre de personnes ayant voté
3,317,193
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
60.13%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, voir note), dirigé par M. Roch Kaboré, est arrivé en tête avec 55 sièges, sans obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale, qui compte 127 sièges. L'Union pour le progrès et le changement (UPC), dirigée par l'ancien Ministre des finances, Zéphirin Diabré, est arrivée en deuxième position, suivie du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l'ancien parti au pouvoir, aujourd'hui dirigé par M. Eddie Komboïgo. Onze autres partis ont remporté moins de cinq sièges chacun. M. Kaboré a remporté les élections présidentielles. Pendant la campagne électorale, les principaux partis se sont concentrés sur l'économie, la santé, l'éducation et l'agriculture, et ont promis de lutter contre la corruption. Les élections faisaient suite à un coup d'Etat militaire survenu en octobre 2014 et à une tentative de coup d'Etat déjouée en septembre 2015. Le coup d'Etat de 2014 était intervenu après que le Président Blaise Compaoré eût tenté de briguer un nouveau mandat présidentiel. Le 30 octobre, de violentes manifestations avaient empêché la tenue d'un vote à l'Assemblée nationale sur les amendements constitutionnels qui prévoyaient de lever la limitation des mandats présidentiels (deux mandats). Le jour même, l'armée avait dissous le gouvernement et l'Assemblée nationale. En novembre 2014, l'armée, les partis politiques et des notables de la société civile s'étaient entendus sur la formation d'un gouvernement de transition pour une période d'un an et l'organisation d'élections législatives et présidentielles avant fin novembre 2015. Malgré les nombreux problèmes politiques, institutionnels et logistiques survenus tout au long de 2015, notamment la tentative de coup d'Etat organisée par une unité d'élite de l'armée, les élections ont pu avoir lieu selon le calendrier prévu. Le 29 décembre, M. Kaboré a prêté serment et est devenu le premier Président de la République depuis 1966 à accéder au pouvoir sans être associé à un coup d'Etat militaire. Le 30 décembre, l'Assemblée nationale nouvellement élue a prêté serment, mettant ainsi officiellement fin à la période de transition amorcée en novembre 2014. Note : Le MPP a été formé en janvier 2014 par M. Kaboré et plus de 75 membres du CDP. Le MPP et l'UPC (formé en 2010 par l'ancien membre du CDP M. Diabré) se sont opposés aux amendements constitutionnels proposés en 2014. Après le coup d'Etat de 2014, les deux partis avaient soutenu la réforme du code électoral pour empêcher les partisans de l'ancien Président Compaoré et le CDP de présenter des candidats aux élections de 2015.
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
14
Pourcentage de partis gagnant des sièges Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de partis ayant obtenu une représentation parlementaire par le nombre de partis en lice.
14.14%
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Sans objet
Note sur l’alternance du pouvoir
L'ancien gouvernement a été renversé par le coup d'Etat de 2014.
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
115
Nombre de femmes élues
12
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
9.45%
Autres notes
Résultats provisoires. Dissolution de la chambre sortante : 30 octobre 2014. Date à laquelle la précédente Assemblée nationale a été dissoute par un coup d'Etat. Caractéristiques du scrutin : Sans objet. Les élections à l'Assemblée nationale, dissoute en 2014, étaient prévues pour 2017.
Sources
Assemblée nationale (11.12.2015, 01.01.2017)

Nouvelle législature

Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
30.12.2015
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Salif Diallo (Homme)
Parti politique
Mouvement du peuple pour le progrès (MPP)
Date d’élection
30.12.2015