Fidji

Parlement

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
17.09.2014
Date de dissolution du parlement sortant Date à laquelle la précédente législature (élue lors des élections précédentes) a été dissoute.
05.12.2006
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Elections reportées
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
30.11.2022
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
50
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
247
Nombre de candidats Nombre de candidats
203
Nombre de candidates Nombre de candidates
44
Pourcentage de femmes candidates Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de candidates par le nombre total de candidats et candidates.
17.81%
Nombre de partis en lice Ce champ peut indiquer soit le nombre de partis en lice pour l’élection, soit le nombre de coalitions/d’alliances électorales.
7

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
591,101
Votes Nombre de personnes ayant voté
496,364
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
83.97%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Les élections de 2014 étaient les premières depuis un coup d'Etat de l'armée en 2006, le quatrième depuis l'indépendance du pays en 1970. Ce coup d'Etat avait été orchestré par le commandant en chef des forces armées fidjiennes, Voreqe (Franck) Bainimarama, ensuite devenu Premier ministre par intérim. Son parti, les Fidji d'abord, a recueilli une majorité écrasante aux élections, remportant 32 sièges sur les 50 que compte le nouveau Parlement désormais monocaméral. Le 22 septembre, le Président Epeli Nailatikau a investi M. Bainimarama à la fonction de Premier ministre. La première séance du Parlement, le 6 octobre a mis fin à une période de transition qui aura duré huit ans.

Deux partis d'opposition ont fait leur entrée au Parlement : le Parti libéral social-démocrate (Sodelpa, 15 sièges) et le Parti national de la Fédération (NFP, trois sièges). En tout, huit femmes ont été élues. Le Sodelpa et le NFP, ainsi que trois autres partis qui n'ont pas franchi le seuil des 5 pour cent donnant droit à une représentation parlementaire, ont contesté les résultats du scrutin au motif qu'il y aurait eu des irrégularités. Un groupe de 90 observateurs internationaux a jugé les élections "crédibles".

Durant la campagne électorale, le parti les Fidji d'abord s'est appuyé sur les états de service du gouvernement intérimaire et a mis en avant la croissance économique et l'abaissement de la fiscalité sur les personnes et les sociétés. Le Parti libéral social-démocrate emmené par Mme Ro Teimumu Kepa s'est pour sa part engagé à œuvrer à la paix, à la stabilité et à la prospérité de l'économie. Il estimait par ailleurs que le progrès aux Fidji devait être fondé sur "l'état de droit, la démocratie parlementaire, l'équité et la justice sociale pour l'ensemble de la population". Enfin, le leader du NFP, M. Birman Prasad a présenté un programme du nom de Vision 2030, promettant aux Fidji un niveau de vie égal à celui de la Nouvelle-Zélande à l'horizon 2030.

En 2006, les dirigeants du coup d'Etat ont renversé le gouvernement du Premier ministre Laesenia Qarase. Le Président Ratu Josefa Iloilo a ensuite dissous le Parlement, alors bicaméral, qui se composait d'une Chambre des représentants comptant 71 sièges, et d'un Sénat, qui en comptait 32. Les élections législatives ont d'abord été fixées à mars 2009. Toutefois, en juin 2008, M. Bainimarama a annoncé qu'elles seraient reportées, principalement en raison de réformes du système électoral. Il a ensuite annoncé que les élections auraient lieu en 2014, en application d'une nouvelle Constitution. En avril 2009, la Cour d'appel a jugé que le renversement du M. Qarase et de son gouvernement, ainsi que la dissolution du Parlement étaient "illégaux" et "avaient été accomplis en violation de la Constitution", et a fait injonction au Président Iloilo de nommer un nouveau Premier ministre, au lieu de quoi celui-ci a abrogé la Constitution de 1997, révoqué les juges et reconduit M. Bainimarama, dans ses fonctions de Premier ministre ad interim. Celui-ci a annoncé que de nouvelles élections auraient lieu après l'élaboration d'une nouvelle Constitution. En novembre 2009, M. Nailatikau a reçu l'investiture à la présidence de la République, succédant à M. Iloilo qui y avait renoncé en juillet.

En août 2013, le gouvernement intérimaire a publié la nouvelle Constitution dans sa version définitive et le Président Nailatikau l'a promulguée le mois suivant. En mars 2014, M. Bainimarama a démissionné de l'armée pour se présenter aux élections législatives auxquelles les citoyens fidjiens pouvaient voter à partir de 18 ans, contre 21 auparavant. Le mandat du Parlement a été ramené de cinq ans à quatre ans.
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
3
Pourcentage de partis gagnant des sièges Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de partis ayant obtenu une représentation parlementaire par le nombre de partis en lice.
42.86%
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Sans objet
Note sur l’alternance du pouvoir
Le gouvernement précédent avait été renversé suite à un coup d'Etat.
Nombre de partis au gouvernement Le gouvernement peut être formé par un ou plusieurs partis politiques
1
Partis ou coalitions gagnant des sièges
Répartition des sièges remportés par les groupes politiques
Groupe politique Total
Les Fidji d'abord 32
Parti libéral social-démocrate (Soldelpa) 15
Parti de la fédération nationale (NFP) 3
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
42
Nombre de femmes élues
8
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
16%
Note sur la répartition des sièges entre hommes et femmes
Huit femmes ont été élues au scrutin de 2014. L'une d'elles, Mme Jiko Luveni, a libéré son siège après avoir été élue à la présidence du Parlement en octobre.
Le nombre de femmes a de ce fait été ramené à sept sur un total de 50 parlementaires.
Sources
Parlement (04.08.2015)
Fijian Elections Office (30.09.2014)
FijiFirst
Femmes élues au scrutin direct
8

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
42
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
8
Parlementaires dont c’est le premier mandat Nombre de membres qui exercent pour la première fois un mandat parlementaire suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
42
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
06.10.2014
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Jiko Luveni (Femme)
Parti politique
Les Fidji d'abord
Date d’élection
06.10.2014