Guinée-Bissau

-

Assemblée nationale populaire

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
10.03.2019
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Elections reportées
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
31.03.2023
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
102
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
Nombre de partis en lice Ce champ peut indiquer soit le nombre de partis en lice pour l’élection, soit le nombre de coalitions/d’alliances électorales.
21

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
761,676
Votes Nombre de personnes ayant voté
645,085
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
84.69%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cabo Verde (PAIGC) de l'ancien Premier Ministre Domingos Simoes Pereira est resté le parti le plus représenté à l'Assemblée nationale populaire, qui compte 102 membres. Le Mouvement pour une alternative démocratique (MADEM-G.15, qui comprend d'anciens membres du PAIGC), dirigé par M. Braima Camara, et le Parti de la rénovation sociale (PRS), qui sont respectivement arrivés en deuxième et troisième position, ont signé un accord pour former un bloc d'opposition au sein du nouveau Parlement. 
 
 Le PAIGC a ensuite signé un accord de coalition avec trois autres partis (voir note), ce qui lui a donné un total de 54 sièges. Cependant, lorsque M. Camara (MADEM-G.15) n'a pas été élu premier Vice-Président du Parlement, le Président José Mário Vaz a refusé de nommer un nouveau premier ministre, déclarant que le poste de premier vice-président du Parlement devait être pourvu avant la nomination de ce dernier. Le PAIGC a contesté cette décision en faisant valoir que la vacance de ce poste n'empêchait pas la nomination du premier ministre. Le 22 mai, des milliers de partisans du PAIGC ont manifesté dans la capitale, demandant au Président de confier les fonctions de premier ministre à M. Pereira. Face à la pression croissante, le Président a demandé au PAIGC de nommer un candidat à ce poste. Le PAIGC a choisi M. Pereira. Cependant, le 17 juin, le Président, sans motiver son action, a demandé au Parlement de désigner un autre candidat. Le PAIGC a alors appuyé M. Aristides Gomes (PAIGC), en poste depuis avril 2018.
 
 Conformément à la Constitution, le Président doit approuver à la fois le premier ministre et le nouveau gouvernement. Le 19 juin, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a donné à la Guinée-Bissau un délai s'achevant le 23 juin (date à laquelle le mandat de cinq ans du Président devait prendre fin) pour nommer le nouveau premier ministre choisi par la majorité parlementaire et former un nouveau gouvernement, sous peine de sanctions. Le 22 juin, le président Vaz a approuvé la nomination de M. Gomes (PAIGC) au poste de premier ministre. Bien que M. Gomes ait remis une liste de ses ministres au Président, ce dernier ne l'a pas approuvée avant la fin de son mandat présidentiel le 23 juin, plongeant le pays dans une situation de vacance du pouvoir.
 
 Le 27 juin, l'Assemblée nationale populaire a élu le Président du Parlement Cipriano Cassamá à la présidence de la République par intérim. Le 29 juin, le Procureur général Bacar Biai a émis un ordre d'arrestation visant l'intéressé, pour "tentative de renverser l'ordre constitutionnel". Le 29 juin, la CEDEAO a demandé au Président Vaz de nommer un gouvernement et un nouveau procureur général avant le 3 juillet 2019. La CEDEAO a également exhorté M. Vaz à laisser la pleine gestion des affaires gouvernementales au nouveau Gouvernement tout en précisant qu'il resterait en fonction jusqu'à la prochaine élection présidentielle (prévue pour le 24 novembre). 
 
 Le 2 juillet, le Procureur général Biai a remis sa démission au président Vaz "au nom de la paix et de la stabilité". Le 3 juillet, le Président a également nommé un nouveau cabinet sous les ordres de M. Gomes. Il comprend 16 ministres - huit hommes et huit femmes - ainsi que 15 vice-ministres. Parmi eux : 23 membres du PAIGC et six membres de ses trois alliés mentionnés précédemment. Le Président a également nommé M. Ladislau Clemente Fernando Embassa comme nouveau Procureur général.
 
 Les élections retardées qui se sont tenues en 2019 ont suivi une période de crise politique, déclenchée en août 2015 par la destitution du Premier Ministre de l'époque, M. Pereira, par le Président Vaz. La crise s'était aggravée au début de 2016 lorsque le PAIGC avait expulsé 15 de ses membres qui soutenaient le nouveau Premier Ministre, soutien qui avait alors motivé leur révocation du Parlement. En avril 2016, la Cour suprême a déclaré anticonstitutionnelle la décision du Parlement d'expulser les 15 parlementaires.
 
 Un accord pour mettre fin à la crise, négocié par la CEDEAO, a été conclu en avril 2018. Le Président Vaz a nommé M. Gomes comme nouveau Premier Ministre par consensus, permettant ainsi à l'Assemblée nationale de se réunir pour la première fois depuis janvier 2016. L'accord a prolongé le mandat du Président, qui devait expirer le 23 avril 2018, jusqu'à l'annonce des résultats des nouvelles élections législatives prévues pour le 18 novembre 2018. En raison principalement des retards dans la finalisation du recensement et de l'enregistrement des électeurs, les élections législatives ont été reportées à plusieurs reprises jusqu’au 10 mars 2019.
 
 Note :
 L'Assemblée populaire unie - Parti démocratique de Guinée-Bissau (APU-PDGB), l'Union pour le changement (UM) et le Parti de la nouvelle démocratie (PND).
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
6
Pourcentage de partis gagnant des sièges Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de partis ayant obtenu une représentation parlementaire par le nombre de partis en lice.
28.57%
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Sans objet
Nombre de partis au gouvernement Le gouvernement peut être formé par un ou plusieurs partis politiques
4
Noms des partis au gouvernement Le gouvernement peut être formé par un ou plusieurs partis politiques
Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), Assemblée du peuple uni - Parti démocratique de Guinée Bissau (APU-PDGB), Union pour le changement (UM), Parti de la nouvelle démocratie (PND)
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
88
Nombre de femmes élues
14
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
13.73%
Sources
Assemblée nationale populaire (21.03.2019)
 cne.gw
 https://news.un.org 
 https://uniogbis.unmissions.org/
 http://www.ecowas.int
 BBC Monitoring
 Le Monde
 Deutsche Welle
 africanews.
 Apanews
 Club of Mozambique
Femmes élues au scrutin direct
14

Nouvelle législature

Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
14
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
18.04.2019
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Cipriano Cassamá (Homme)
Parti politique
Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC)
Date d’élection
18.04.2019