Nouveau Parline: plateforme de données ouvertes de l’UIP (bêta)
Votre portail centralisé de renseignements sur les parlements nationaux

Madagascar

-

Assemblée nationale

Ce parlement est bicaméral. Voir la fiche de : Sénat

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
20.12.2013
Date de dissolution du parlement sortant Date à laquelle la précédente législature (élue lors des élections précédentes) a été dissoute.
19.03.2009
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Elections reportées
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
27.05.2019
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
151
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
2,052
Nombre de candidats Nombre de candidats
1,726
Nombre de candidates Nombre de candidates
326
Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
No
Pourcentage de femmes candidates Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de candidates par le nombre total de candidats et candidates.
15.89%

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
7,823,305
Votes Nombre de personnes ayant voté
4,816,027
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
61.56%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Les premières élections après le coup d'Etat de 2009 ont abouti à une Assemblée nationale fragmentée. Le MAPAR, parti qui soutenait le Président par intérim sortant, Andry Rajoelina, est arrivé en tête avec 49 sièges sur les 151 que compte la nouvelle Assemblée nationale, suivi du Mouvement Ravalomanana, dirigé par l'ancien Président Marc Ravalomanana. Le VPM-MMM, dirigé par l'ancien Vice-Premier ministre Hajo Andrianainarivelo, s'est classé troisième avec 14 sièges. Les sièges restants sont allés à 31 autres partis et 25 candidats indépendants. A l'issue du deuxième tour de l'élection présidentielle, tenu parallèlement aux législatives, M. Hery Rajaonarimampianina - Ministre des finances sous M. Rajoelina - l'a emporté devant M. Jean-Louis Robinson, qui était soutenu par le camp de M. Ravalomanana. Le Président élu a prêté serment le 25 janvier 2014. Au cours de la campagne électorale, le MAPAR comme le Mouvement Ravalomanana s'étaient engagés à améliorer le système d'éducation, et à instituer notamment l'éducation primaire gratuite. le premier a également déclaré son intention de s'attaquer à la corruption alors que le second donnait la priorité à la création d'emplois dignes. Le pays était en transition depuis mars 2009, date à laquelle l'armée qui avait, de fait, destitué le Président Ravalomanana, avait annoncé qu'elle entendait transférer tous les pouvoirs à M. Rajoelina, Président de la Haute Autorité de transition (HAT). Celui-ci a prêté serment comme Président par intérim devant la Cour constitutionnelle. La HAT a, ensuite, dissout le parlement bicaméral de l'époque, annonçant la tenue de nouvelles élections dans les 24 mois. Cédant aux pressions croissantes de la communauté internationale, en octobre 2010, M. Rajoelina a mis en place un parlement de transition comprenant 256 membres, un Congrès de transition et un Conseil supérieur de transition de 90 membres. Conformément à la feuille de route définie sous l'égide de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), signée en septembre 2011, le nombre statutaire des membres du Congrès de transition et du Conseil supérieur de transition a été porté à 417 et 189 respectivement. Cette feuille de route prévoyait des élections présidentielles en mars 2012, mais le scrutin a été reporté à octobre 2013 essentiellement en raison d'un désaccord sur les personnes en droit de se porter candidates. Les élections législatives, prévues parallèlement au scrutin de ballotage pour la présidentielle, ont, en conséquence, été reportées à décembre 2013. La tenue de la première séance de l'Assemblée nationale le 18 février 2014 a mis officiellement fin à la période de transition. L'Assemblée nationale récemment élue a remplacé le Congrès de transition. Le Conseil supérieur de transition a mis fin à ses activités dès l'élection du bureau de l'Assemblée nationale. Aucune loi n'a encore été adoptée pour ce qui concerne la composition du Sénat et aucune date n'a été fixée pour les sénatoriales qui seront précédées d'élections régionales en 2014. Jusqu'à la mise en place du Sénat, l'Assemblée nationale exercera seule le pouvoir.
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
54
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Sans objet
Note sur l’alternance du pouvoir
Premières élections depuis le coup d’Etat de 2009.
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
113
Nombre de femmes élues
34
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
22.52%
Note sur la répartition des sièges entre hommes et femmes
La Cour électorale spéciale a invalidé les résultats dans quatre circonscriptions en raison d'irrégularités. Au moment de la première séance, en février 2014, le Parlement comptait donc 147 membres dont 34 femmes, et quatre sièges étaient vacants. Le nombre de femmes était retombé à 31 en août 2014. Des élections partielles se sont tenues le 26 août 2014, afin de pourvoir les quatre sièges vacants. Aucune femme n'a été élue. A la date du 26 septembre, le Parlement comptait donc 31 femmes sur un total de 151 membres. Les partis ci-après ont remporté un siège chacun et un candidat sans étiquette a été élu. - MMM - HIARAKA ISIKA - SAINTE-MARIE MIFANKATIA SY MIARA-MIASA ANTOKY NY FAMPANDROSOANA MIRINDRA
Autres notes
Vingt-cinq candidats inscrits sur 22 listes indépendantes ont été élus. De plus, les 22 partis suivants ont remporté un siège chacun. - 303 IHANY NY ANTSIKA - ADHEM FIZAFA Action pour le développement humaniste - Association des Jeunes Entrepreneurs - ATM ASSOCIATION TOLIARA MIARANGA - BAINGA - FANAMBY 88 - FANASINA HO FAMPANDROSOANA - FFF - FIRAISAM-PIRENENA HO AN NY FANDROSOANA SY NY FAHAF - FITARIKANDRO - GFFM - HARENA - LES AUTRES SENSIBILITES (LES AS) - MAMPIRAY ANTSIKA - MDM Mientana ho an ny Demokrasia et Madagasikara - MPIRAHALAHY MIAN/ALA - MTS - PAPASOLO - Parti travailliste malagasy PATRAM - PSD - TAMBATRA - TMA TANORA MANDRAY ANDRAIKITRA Dissolution de la chambre sortante : L'’Assemblée nationale de l’époque a été suspendue suite au coup d’Etat de 2009.
Sources
Assemblée nationale (20.02.2014, 10.09.2014, 01.01.2017) European Union External Action, Election observation mission, 2014
Femmes élues au scrutin direct
34

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
113
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
34
Parlementaires dont c’est le premier mandat Nombre de membres qui exercent pour la première fois un mandat parlementaire suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
134
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
18.02.2014
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Christine Razanamahasoa (Femme)
Parti politique
MAPAR
Date d’élection
18.02.2014