Nouveau Parline: plateforme de données ouvertes de l’UIP (bêta)
Votre portail centralisé de renseignements sur les parlements nationaux

Nicaragua

-

Assemblée nationale

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
06.11.2016
Date de dissolution du parlement sortant Date à laquelle la précédente législature (élue lors des élections précédentes) a été dissoute.
15.12.2016
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Echéance normale
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
30.11.2021
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
90
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
No

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Le Front sandiniste de libération nationale (FSLN) du Président Daniel Ortega a remporté 70 sièges sur les 90 à pourvoir dans une Assemblée nationale comptant 92 membres (voir note 1). Le Parti libéral constitutionaliste (PLC), qui s'était allié au FSLN dans le Parlement sortant, a remporté 13 sièges, contre 2 précédemment. Les élections de 2016 avaient suivi le renvoi de 28 membres de l'opposition (16 membres titulaires et 12 membres suppléants) de l'Assemblée nationale sortante, et avaient été boycottées par l'opposition (voir note 2). Le Président Ortega a été réélu pour un troisième mandat consécutif (voir note 3). Sa femme, Mme Rosario Murillo, est devenue Vice-présidente (voir note 4). Ils ont prêté serment le 10 janvier 2017. Au cours de la campagne électorale, le FSLN a promis d'oeuvrer en faveur de la paix, de la stabilité et de la sécurité des familles nicaraguayennes. Un quota de 50 pour cent pour chaque sexe, mis en place par les amendements de 2012 à la loi électorale, a été appliqué pour la première fois lors des élections de 2016. Le nombre de femmes élues s'est élevé à 42, contre 37 en 2011. Note 1 : En plus de 90 membres élus, un siège est réservé au candidat arrivé second à l'issue de l'élection présidentielle et un autre au Président de la République sortant ou à son député. M. Maximino Rodríguez (PLC) a eu le premier de ces sièges. Etant donné que le Président Ortega a été réélu en 2016, son député, M. Moisés Omar Halleslevens Acevedo (FSLN) a eu le deuxième siège. Note 2 : Avant les élections de 2016, M. Eduardo Montealegre, président du Parti libéral indépendant (PLI), avait formé la Coalition nationale pour la démocratie (CND) pour se présenter à l'élection présidentielle de 2016. Le 8 juin 2016, la Cour suprême de justice (CSJ) a décidé de retirer à M. Montealegre les fonctions de représentant légal du PLI et de le remplacer par M. Pedro Reyes. Le 17 juin, la CSJ a disqualifié tous les candidats de la CND, y compris M. Montealegre, de l'élection 2016. D'autres candidats de l'opposition se sont retirés en signe de protestation, laissant le Président Ortega en tant qu'unique candidat d'un grand parti dans la course à la présidence. M. Reyes a par la suite renvoyé du parti les 28 parlementaires du PLI (16 membres titulaires et 12 membres suppléants), y compris M. Montealegre. Le 28 juillet, les membres du Conseil suprême électoral (CSE) sont parvenus à terme de leur mandat parlementaire. Le 15 août, la CND a appelé au boycott des élections présidentielle et parlementaires, puis a demandé à la Cour d'appel d'invalider la décision du CSE. Le 12 septembre, la CSJ a rejeté l'appel. Les membres du PLI, fidèles à M. Reyes, ont participé aux élections de 2016 et ont remporté deux sièges. Note 3 : En janvier 2014, l'Assemblée nationale a approuvé les amendements constitutionnels qui ont retiré la limite de deux mandats et ont autorisé le Président de la République à être réélu indéfiniment. Les amendements ont aussi supprimé la règle existante selon laquelle le candidat gagnant devait recevoir au moins 35 pour cent des voix pour être élu Président. Note 4 : L'article 147 de la Constitution interdit aux personnes liées au Président par des liens de parenté ou d'affinité de prétendre aux fonctions de Président ou de Vice-président, mais les législateurs ont des interprétations différentes de la notion de « liens d'affinité ».
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
7
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Non
Noms des partis au gouvernement Le gouvernement peut être formé par un ou plusieurs partis politiques
Front sandiniste de libération nationale (FSLN)
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
50
Nombre de femmes élues
42
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
46.67%
Autres notes
La rubrique " Répartition des sièges " renvoie aux 90 parlementaires élus au scrutin direct. Les chiffres cités à la rubrique " Répartition des sièges entre hommes et femmes " tiennent compte des deux membres non élus de l'Assemblée nationale, à savoir le candidat arrivé second à l'élection présidentielle et le dernier vice-président en date, tous deux des hommes.
Sources
Assemblée nationale (05.12.2016) Consejo Supremo Electoral El Nuevo Diario Reuters BBC USA Today
Femmes élues au scrutin direct
42

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
50
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
42
Parlementaires dont c’est le premier mandat Nombre de membres qui exercent pour la première fois un mandat parlementaire suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
39
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
09.01.2017
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Gustavo Eduardo Porras Cortés (Homme)
Parti politique
Front sandiniste de libération nationale (FSLN)
Date d’élection
09.01.2017