Nouveau Parline: plateforme de données ouvertes de l’UIP (bêta)
Votre portail centralisé de renseignements sur les parlements nationaux

Niger

-

Assemblée nationale

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
21.02.2016 to 22.02.2016
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Echéance normale
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
28.02.2021
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
171
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
2,770
Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
Nombre de partis en lice Ce champ peut indiquer soit le nombre de partis en lice pour l’élection, soit le nombre de coalitions/d’alliances électorales.
43

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
7,574,958
Votes Nombre de personnes ayant voté
5,029,702
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
66.4%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS Tarayya) du Président de la République Mahamadou Issoufou et ses alliés (voir note 1) ont remporté un total de 108 sièges, obtenant la majorité à l'Assemblée nationale élargie, qui compte désormais 171 sièges (voir note 2). Le Mouvement démocratique nigérien pour une fédération africaine (MODEN/FA-Lumana Africa), dirigé depuis sa cellule par l'ancien Président de l'Assemblée nationale emprisonné, M. Hama Amadou, est arrivé loin derrière, en deuxième position (voir note 3). En raison des retards accumulés dans les bureaux de vote, le scrutin a été prolongé d'une journée . Pendant la campagne électorale, les principaux partis se sont concentrés sur le développement économique et social, la promotion de la démocratie et la primauté du droit. A l'issue des élections présidentielles, organisées en même temps que les élections législatives, la commission électorale a annoncé que le Président Issoufou (PNDS) était arrivé en tête au premier tour, suivi par l'ancien Président Amadou. Les partis d'opposition ont dénoncé des irrégularités et des fraudes massives. Auparavant, 23 partis d'opposition avaient formé la Coalition pour l'alternative en 2016 (COPA 2016 , voir note 4) et avaient décidé de soutenir tout candidat de l'opposition qui arriverait au second tour, prévu pour le 20 mars. Le 7 mars, la Cour constitutionnelle a validé les résultats préliminaires du premier tour. Le lendemain, la COPA 2016 a annoncé son retrait du second tour des élections présidentielles, dénonçant le manque d'impartialité et d'indépendance de la Cour constitutionnelle. Cette dernière avait exigé que les parlementaires représentant les partis de la COPA 2016 cessassent toute activité à l'Assemblée nationale . Le 20 mars, le Président Issoufou a été réélu avec 92 % des voix au deuxième tour. Note 1 : Le PNDS Tarayya a pris la tête du Mouvement pour la renaissance du Niger (MRN), alliance de 22 partis proche du Président. Le MRN comprend le Mouvement patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya), formé en octobre 2015 par l'ancien Secrétaire général du MNSD, Albadé Abouba. Note 2 : Conformément à la loi organique parue au Journal officiel en novembre 2015 (Loi organique n° 2014-71), le nombre réglementaire de sièges à l'Assemblée nationale est passé de 113 à 171. En octobre 2014, l'amendement à la Loi électorale de 2000 (loi n° 2000-008) a rehaussé le quota sur la parité, lequel exige dorénavant 15 % de candidats élus de chaque sexe, contre 10 % auparavant. Note 3 : M. Amadou a été arrêté en novembre 2015 à son retour d'exil en France pour son rôle présumé dans un scandale de trafic de bébés, allégation qu'il nie catégoriquement et qu'il estime relever du complot politique. Note 4 : La COPA 2016 comprend le MODEN/FA-Lumana Africa et le Mouvement national pour la société du développement - Nassara de l'ancien Premier ministre Seyni Omar.
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
16
Pourcentage de partis gagnant des sièges Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de partis ayant obtenu une représentation parlementaire par le nombre de partis en lice.
37.21%
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Non
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
146
Nombre de femmes élues
25
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
14.62%
Autres notes
Caractéristiques du scrutin : échéance normale. L'Assemblée nationale sortante a été élue en janvier 2011, mais a commencé à siéger en avril. Conformément à l'Article 85 de la Constitution de 2010, les élections législatives devaient avoir lieu entre 20 et 60 jours avant la fin de la législature en cours (entre janvier et mars 2016). Nombre de partis en lice : 43 listes « Groupement MNRD Hankuri et PSDN Alheri » renvoie au Groupement du Mouvement nigérien pour le renouveau démocratique (MNRD Hankuri) et au Parti pour le socialisme et la démocratie au Niger-Alheri (PSDN Alheri).
Sources
Assemblée nationale (31.03.2016, 01.01.2017) Arrêt n 012/CC/ME du 16 mars 2016, Cour constitutionnelle Assemblée nationale (02.03.2016)
Femmes élues au scrutin direct
25

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
146
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
25
Parlementaires dont c’est le premier mandat Nombre de membres qui exercent pour la première fois un mandat parlementaire suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
94
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
25.03.2016
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Ousseini Tinni (Homme)
Parti politique
Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS Tarayya)
Date d’élection
25.03.2016