Nouveau Parline: plateforme de données ouvertes de l’UIP (bêta)
Votre portail centralisé de renseignements sur les parlements nationaux

Soudan

-

Assemblée nationale

Ce parlement est bicaméral. Voir la fiche de : Conseils des Etats

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
13.04.2015 to 16.04.2015
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Echéance normale
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
30.04.2020
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
426
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
1,072
Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
Yes
Nombre de partis en lice Ce champ peut indiquer soit le nombre de partis en lice pour l’élection, soit le nombre de coalitions/d’alliances électorales.
44

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
13,126,989
Votes Nombre de personnes ayant voté
6,091,412
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
46.4%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Le Parti du Congrès national (NCP) du Président Omar el-Béchir a remporté et les élections législatives, et les élections présidentielles, ce qui prolonge la présence au pouvoir, déjà longue de 26 ans, du Président qui en a 71. Les principaux partis d'opposition ayant boycotté les élections, le Parti démocratique unioniste (voir note 1) est devenu la deuxième force politique du Parlement. Le scrutin a été prorogé d'un jour, pour s'achever le 16 avril, principalement en raison du faible taux de participation. M. Sadek el-Mahdi, leader du Parti national Oumma (NUP) qui avait signé '"l'Appel du Soudan" en décembre 2014 (voir note 2), avait appelé les électeurs à boycotter les deux scrutins, dans lesquels il voyait une "mascarade". D'après les observateurs de l'Union africaine (UA), le taux de participation est resté faible, seuls 30 à 35 % des 13 millions d'électeurs inscrits s'étant rendus aux urnes. Selon la commission électorale, toutefois, le taux de participation aurait atteint 46,4 %. Les élections de 2015 étaient les premières depuis l'indépendance du Sud en juillet 2011. Initialement prévues pour le 2 avril, elles ont été reportées de 11 jours, à ce qu'il semble afin qu'un amendement à la Constitution adopté en 2014 puisse entrer en vigueur avant les élections. Cet amendement prévoyait que les gouverneurs des Etats de la Fédération, qui étaient jusque-là élus par l'Assemblée nationale, seraient désormais nommés par le Président (voir note 3). Durant la campagne électorale, de nombreux candidats se sont engagés à développer le pays et notamment à améliorer l'accès à l'eau, aux terres de culture et à l'emploi. Note 1 : Cet ancien parti d'opposition, désormais dirigé par M. al-Hassan al-Merghani, a rejoint le gouvernement NCP en décembre 2011. Note 2 : En décembre 2014, la principale coalition d'opposition, à savoir les Forces nationales de consensus (NCF), l'alliance rebelle armée dénommée Forces révolutionnaires du Soudan et la Confédération des organisations de la société civile ont signé "l'Appel du Soudan", un accord qui visait à "mettre fin au régime de parti unique". Note 3 : La désignation des candidats aux élections débute trois mois avant la date du scrutin. Or, les élections devaient initialement commencer le 2 janvier 2015, mais le Président el-Béchir a déposé le projet d'amendement à la Constitution concernant les gouverneurs des Etats de la Fédération le 3 novembre 2014. Or, cet amendement devait entrer en vigueur 60 jours plus tard, soit le 2 janvier 2015. Le report des élections a donc permis aux gouverneurs élus d'achever leur mandat avant l'ouverture de la période de désignation des candidats aux élections de 2015. L'Assemblée nationale a approuvé les amendements à la Constitution le 4 janvier 2015. Note sur le nombre statutaire de sièges à l'Assemblée nationale : L'Assemblée nationale élue en avril 2010 comptait 450 membres. Le mandat des parlementaires du Sud a pris fin avec l'indépendance du Soudan du Sud, le 9 juillet 2011. Le nombre statutaire de membres de l'Assemblée nationale a donc été ramené de 450 à 354, et est demeuré inchangé jusqu'à la fin de la législature. En juin 2014, l'Assemblée nationale a adopté des amendements à la loi électorale de 2008, qui portaient à 426 le nombre statutaire de ses sièges. La proportion de sièges réservés aux femmes a quant à elle été portée de 25 à 30 %. Note sur le nombre statutaire de sièges au Conseil des Etats : Le précédent Conseil des Etats, renouvelé en mai 2010, comptait initialement 52 membres : deux membres pour chacun des 25 Etats d'alors, et deux observateurs n'ayant pas le droit de vote, élus par le Conseil régional d'Abiyé. Le mandat des conseillers représentant le Sud a pris fin lors de la création du Soudan du Sud en 2011. Le nombre réglementaire des sièges du Conseil des Etats a ainsi été ramené de 52 à 32 (deux membres pour chacun des 15 Etats restants et deux observateurs du Conseil régional d'Abiyé non autorisés à voter). Le Conseil élu en 2010 a donc achevé son mandat de cinq ans avec 32 membres, conformément à ses statuts. Suite au renouvellement de juin 2015, le Conseil des Etats compte 56 membres : trois membres pour chacun des 18 Etats du pays (ce qui inclut deux Etats supplémentaires créés au Darfour en 2012 et un autre dans la région du Kordofan, en 2013), ainsi que deux observateurs du Conseil régional d'Abiyé dépourvus du droit de vote. Les parlements des Etats de la Fédération sont tenus de viser la parité entre hommes et femmes lors de l'élection de leurs représentants au Conseil des Etats.
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
20
Pourcentage de partis gagnant des sièges Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de partis ayant obtenu une représentation parlementaire par le nombre de partis en lice.
45.45%
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Non
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
296
Nombre de femmes élues
130
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
30.52%
Autres notes
Le Parti démocratique unioniste est dirigé par M. Mohamed Osman al-Mirghani. Le DUP (officiellement, le Parti démocrate unioniste), lui, est emmené par M. Jalal al-Digair.
Sources
Assemblée nationale (11.06.2015) Sudan Tribune
Femmes élues au scrutin direct
130

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
296
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
130
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
01.06.2015
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Ibrahim Ahmed Omer (Homme)
Parti politique
Parti du Congrès national (NCP)
Date d’élection
01.06.2015