Tunisie

Assemblée des représentants du peuple

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
26.10.2014
Date de dissolution du parlement sortant Date à laquelle la précédente législature (élue lors des élections précédentes) a été dissoute.
02.12.2014
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
31.10.2024
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
217
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
15,652
Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
Notes
Proportion de candidates : Environ 47 %
Notes
Nombre de partis en lice : 1 500 listes représentant plus de 100 partis

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
5,236,244
Votes Nombre de personnes ayant voté
3,579,257
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
68.36%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Ces élections étaient les premières depuis l'adoption de la nouvelle Constitution en janvier 2014. Aucun parti n'a obtenu la majorité absolue à la nouvelle Assemblée des représentants du peuple. Nidaa Tounes, parti laïc dirigé par l'ancien Premier ministre Beji Caid Essebsi, est arrivé en tête, remportant 86 des 217 sièges, soit 17 de plus que Ennahdha, parti islamiste qui dominait la précédente Assemblée nationale constituante. Deux autres partis ont obtenu plus de 10 sièges : l'Union patriotique libre (UPL) dirigée par l'homme d'affaires Slim Riahi et le Front populaire (coalition de gauche), mené par M. Hamma Hammami, qui ont remporté 16 et 15 sièges respectivement. Quinze autres partis ont fait leur entrée au Parlement avec moins de dix sièges. Comme pour l'élection de l'Assemblée nationale constituante en 2011, la loi électorale imposait que les listes de candidats respectent la parité et soient composées en alternant femmes et hommes. 68 femmes ont été élues (31 %), contre 57 en 2011.

A la suite de l'élection de l'Assemblée nationale constituante en octobre 2011, Ennahdha avait formé un gouvernement de coalition avec deux partis laïcs : le Congrès pour la République (CPR) et le Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDTL, Ettakatol). Toutefois, des manifestations de rue déclenchées par l'assassinat de deux grandes figures de l'opposition par des militants islamistes en février et juillet 2013 ont successivement contraint à la démission deux Premiers ministres issus des rangs d'Ennahdha – M. Hamadi Jebali et M. Ali Laarayedh. Un gouvernement provisoire technocratique dirigé par M. Mehdi Jomaa a été constitué en janvier 2014.

Durant la campagne électorale de 2014, le parti Nidaa Tounes, qui comprend d'anciens membres du Rassemblement constitutionnel démocratique (RDC), le parti du Président déchu Ben Ali, a promis de travailler à un nouveau modèle de développement pour lutter contre le chômage et l'inégalité sociale qui, de son point de vue, se sont aggravés depuis 2011. Ses dirigeants ont promis de créer des emplois et de relancer l'industrie touristique en rétablissant la sécurité et la stabilité. Le mouvement Ennahdha, dirigé par M. Rached Ghannouchi, a appelé les électeurs à lui renouveler leur confiance, indiquant que le parti avait tiré les leçons de ses erreurs passées. Ennahdha a appelé à la constitution d'un gouvernement d'unité nationale pour mener à bien la transition démocratique, et à la prise de mesures d'austérité pour relancer la croissance économique.

Les élections présidentielles, qui se tiendront le 23 novembre, marqueront la fin de la période de transition qui avait débuté au moment de la fuite du Président Ben Ali, chassé par la révolution en février 2011.
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
18
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Sans objet
Note sur l’alternance du pouvoir
Un gouvernement transitoire avait remplacé le gouvernement issu des élections de 2011 avant la tenue de ces nouvelles élections.
Nombre de partis au gouvernement Le gouvernement peut être formé par un ou plusieurs partis politiques
4
Noms des partis au gouvernement Le gouvernement peut être formé par un ou plusieurs partis politiques
Nidaa Tounès, Ennahdha, Union patriotique libre (UPL) et Afek Tounes
Partis ou coalitions gagnant des sièges
Répartition des sièges remportés par les groupes politiques
Groupe politique Total
Nidaa Tounès 86
Ennahdha 69
Union patriotique libre (UPL) 16
Front populaire 15
Afek Tounes 8
Congrès pour la République (CPR) 4
Courant démocratique 3
Parti l’initiative nationale destourienne (Al Moubadara) 3
Mouvement du peuple 3
Courant de l'Amour (Mahabba) 2
Parti républicain (Al Joumhouri) 1
Alliance démocratique 1
Front national du salut 1
La Voix des agriculteurs 1
Mouvement des démocrates socialistes 1
Liste de l’appel des Tunisiens à l'étranger 1
Liste indépendante "Al Majd al-Jerid" 1
Liste indépendante "Rad el iîtibar" 1
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
149
Nombre de femmes élues
68
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
31.34%
Autres notes
Caractéristiques du scrutin : s.o. Election d'un nouveau Parlement complet qui remplace l'Assemblée nationale constituante.

Nombre de partis ayant remporté des sièges : 18 (15 partis et 3 listes)
Sources
Assemblée des représentants du peuple (23.12.2014)
La Presse de Tunisie
Femmes élues au scrutin direct
68

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
149
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
68
Parlementaires dont c’est le premier mandat Nombre de membres qui exercent pour la première fois un mandat parlementaire suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
171
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
02.12.2014
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Mohamed Ennaceur (Homme)
Parti politique
Nidaa Tounès
Date d’élection
04.12.2014