Nouveau Parline: plateforme de données ouvertes de l’UIP (bêta)
Votre portail centralisé de renseignements sur les parlements nationaux

Vanuatu

-

Parlement

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
22.01.2016
Date de dissolution du parlement sortant Date à laquelle la précédente législature (élue lors des élections précédentes) a été dissoute.
24.11.2015
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Elections anticipées
Date prévue pour les prochaines élections Date à laquelle les prochaines élections doivent avoir lieu, selon la loi ou l’usage.
31.01.2020
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
52
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
183
Nombre de candidats Nombre de candidats
174
Nombre de candidates Nombre de candidates
9
Le nombre de candidates n’est pas disponible dans les sources faisant autorité
No
Pourcentage de femmes candidates Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de candidates par le nombre total de candidats et candidates.
4.92%
Nombre de partis en lice Ce champ peut indiquer soit le nombre de partis en lice pour l’élection, soit le nombre de coalitions/d’alliances électorales.
28

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
200,159
Votes Nombre de personnes ayant voté
113,486
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
56.7%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Suite aux élections anticipées de 2016, la composition du Parlement est plus éclatée que celle de la législature précédente. Un nombre record de 17 partis (contre 16 en 2012) et de huit candidats indépendants (contre quatre) ont été élu au Parlement à 52 membres. Seulement 16 membres sortants ont retrouvé un siège. Trois partis se sont démarqués en tant que forces principales en remportant six sièges chacun : l'Union des partis modérés (UMP, menée par l'ancien Ministre des Affaires étrangères, Serge Vohor), le Vanua'aku Pati de l'ancien Premier ministre Joe Natuman et le Parti de la terre et de la justice (Graon mo Jastis Pati, GJP) de l'ancien Ministre des terres Ralph Regenvanu. Huit partis, dont le Parti du progrès populaire (PPP) du Premier ministre par intérim Sato Kilman, n'ont obtenu qu'un seul siège. Le 3 février, M. Regenvanu a annoncé que 11 partis comprenant 36 membres (voir note) étaient convenus de former un nouveau gouvernement. Ces partis s'engageaient à œuvrer en faveur de la réforme politique et à réduire l'instabilité politique et la corruption dans le pays. Le 11 février, leur candidat, M. Charlot Salwai Tabimasmas du Rassemblement des mouvements pour le changement (RMC) a été élu Premier ministre sans opposition. Il a ensuite formé un Gouvernement à 12 membres représentant 11 partis. Les élections de 2016 ont été organisées après la condamnation de 14 parlementaires pour corruption par la Cour suprême en octobre 2015. Le Président du Parlement Marcellino Pipite avait alors recouru à son pouvoir exécutif pour accorder le pardon aux 14 parlementaires pendant que le Président du Vanuatu Baldwin Lonsdale (indépendant) était à l'étranger. Le 16 octobre, le Président de la République a révoqué les pardons. Le 24 novembre, le Président de la République a dissout le Parlement pour tenir des élections anticipées en invoquant l'inaptitude du Premier ministre et de l'opposition à former un gouvernement d'unité nationale. Les membres de l'opposition ont déposé en urgence une demande d'examen de la dissolution auprès de la Cour suprême. Le 16 décembre, celle-ci a décidé que l'action du Président était légale, ouvrant ainsi la voie aux élections anticipées qui se dérouleraient le 22 janvier 2016. Note : Les 11 partis sont l'UMP, le VP, le GJP, le Parti national uni (NUP), le Parti Nagriamel (NAG), le Rassemblement des mouvements pour le changement (RMC), la Confédération verte de Vanuatu (VGC), le Parti du développement national de Vanuatu (VNDP), le Parti progressiste mélanésien (MPP), le Parti ami mélanésien (FMP) et le Groupe des dirigeants (comprenant le Parti des dirigeants de Vanuatu (LPV), et un membre indépendant).
Nombre de partis gagnant des sièges Nombre de partis qui ont gagné une représentation parlementaire à l’élection concernée.
17
Pourcentage de partis gagnant des sièges Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de partis ayant obtenu une représentation parlementaire par le nombre de partis en lice.
60.71%
Alternance au pouvoir après les élections Les résultats des élections ont entraîné un changement de gouvernement. Ne concerne pas les pays appliquant le système présidentiel si les élections présidentielles et parlementaires se tiennent séparément. Ne concerne pas non plus les pays en transition politique ou n’ayant pas de système de partis.
Oui
Noms des partis au gouvernement Le gouvernement peut être formé par un ou plusieurs partis politiques
Union des partis modérés (UMP), Vanua'aku Pati (VP), Parti de la terre et de la justice (Graon mo Jastis Pati, GJP), Parti national uni (NUP), Parti Nagriamel (NAG), Rassemblement des mouvements pour le changement (RMC), Confédération verte de Vanuatu (VGC), Parti du développement national de Vanuatu (VNDP), Parti progressiste mélanésien (MPP), Parti ami mélanésien (FMP) ; et Groupe des dirigeants (comprenant le Parti des dirigeants de Vanuatu (LPV), et un indépendant).
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
52
Nombre de femmes élues
0
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
0%
Sources
Parlement (29.01.2016, 01.02.2016, 07.02.2016) Journal officiel du 1er février 2016 Vanuatu Daily Post Pacific Women in Politics
Femmes élues au scrutin direct
0

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
52
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
0
Parlementaires dont c’est le premier mandat Nombre de membres qui exercent pour la première fois un mandat parlementaire suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
35
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
11.02.2016
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Esmon Saimon (Homme)
Parti politique
Vanua'aku Pati (VP)
Date d’élection
11.02.2016