Yémen

-

Chambre des Représentants

Ce parlement est bicaméral. Voir la fiche de : Conseil consultatif

Résultats des élections

Données sur les élections parlementaires, y compris le contexte, les candidats, la participation, les résultats et la formation de la nouvelle législature. Par défaut, les résultats des dernières élections sont affichés. Sélectionner une date pour consulter les résultats d'élections antérieures.

Contexte

Date(s) d’élection Date à laquelle les élections ont commencé et fini pour les parlements/chambres élu(e)s au scrutin direct ou indirect. Date des nominations pour les parlements/chambres nommé(e)s.
27.04.2003
Dates de l’élection Dates des élections : au délai normal, élections anticipées, élections repoussées
Echéance normale
Nombre de sièges en jeu Nombre de sièges à pourvoir aux élections. Si le parlement/la chambre est entièrement renouvelé(e), ce nombre est généralement identique au nombre statutaire de membres. Si le parlement/la chambre est partiellement renouvelé(e) ou nommé(e), le nombre de sièges en jeu est généralement inférieur au nombre total de membres.
301
Portée des élections Portée des élections : renouvellement complet, renouvellement partiel.
Renouvellement complet

Candidats

Nombre total de candidats Nombre total de candidats à l’élection. N’inclut pas ceux qui se présentent comme "suppléants".
1,536
Nombre de candidats Nombre de candidats
1,520
Nombre de candidates Nombre de candidates
16
Pourcentage de femmes candidates Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de candidates par le nombre total de candidats et candidates.
1.04%
Nombre de partis en lice Ce champ peut indiquer soit le nombre de partis en lice pour l’élection, soit le nombre de coalitions/d’alliances électorales.
22

Participation

Inscription Nombre de personnes inscrites sur les listes électorales
8,035,721
Votes Nombre de personnes ayant voté
6,105,696
Participation électorale Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de personnes qui ont effectivement voté par le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales.
75.98%

Résultats

Concernant l’élection Court descriptif du contexte et des résultats de l’élection.
Le 27 avril 2003, plus de huit millions d'électeurs ont choisi les 301 membres du Parlement; c'était le troisième scrutin législatif du pays depuis sa réunification en 1990. Selon la Commission électorale et référendaire suprême (SCER), quelque 1.536 candidats de 22 partis et des indépendants étaient en lice, dont 16 femmes seulement, pourcentage le plus faible jamais enregistré, alors que les femmes en âge de voter représentent 45% de l'électorat. Les principaux partis étaient le Congrès général du peuple (GPC) du Président Ali Abdullah Saleh, la Congrégation yéménite pour la réforme (Islah), formation d'opposition du Président du Parlement, et le Parti socialiste yéménite. Dans le Parlement sortant, le GPC détenait 226 sièges, l'Islah 62, le parti nassérien d'opposition trois, et le parti Baath deux. Les indépendants avaient huit députés, tandis que le Parti socialiste n'y était pas représenté. La campagne électorale a été reléguée au second plan par la guerre menée par les Etats-Unis d'Amérique contre l'Iraq, ce qui l'a rendue morose par rapport aux précédentes élections. Tous les partis politiques ont fait de la lutte contre le terrorisme l'objectif prioritaire, mais étaient loin de s'accorder sur l'approche à adopter. Le GPC s'est déclaré prêt à poursuivre la coopération avec les Etats-Unis et le reste du monde dans la guerre contre le terrorisme, l'Islah considérant, pour sa part, qu'il fallait saisir les institutions législatives et recevoir leur aval avant d'engager ce combat. Durant la campagne, les deux principales formations, le GPC et l'Islah, se sont mutuellement dénigrées à travers les médias. L'Islah a accusé les médias officiels d'avoir terni sa réputation, le journal proche du GPC allant même jusqu'à qualifier de porte-parole yéménite des Talibans son homologue Assahwa proche de son rival. Les agences de publicité ont été mises à contribution pour la première fois pour la confection et l'affichage de milliers de banderoles et posters portant les slogans des divers partis. Avant les élections, les 22 partis avaient tous signé un code de conduite visant à mettre un terme à la violence en période électorale. Bien que des actes de violence aient été signalés, il y a eu moins de violence qu'aux précédentes élections tenues dans le pays, où le port d'arme est chose courante (par exemple, 29 personnes ont trouvé la mort dans les affrontements qui se sont produits lors des élections municipales de 2001). Le jour du scrutin a été marqué par la violence en divers points du territoire. Au moins 15 personnes ont été abattues par balles, et trois bureaux de vote fermés par les responsables électoraux en raison des règlements de comptes entre partis rivaux. Les 100.000 militaires déployés à travers le pays n'ont pu parer à la violence. Le vote a été supervisé par 175 observateurs internationaux et des milliers d'observateurs nationaux. Les résultats définitifs ont donné la victoire au PGC qui a conservé sa suprématie en remportant 238 sièges, contre 48 pour l'Islah, huit pour le Parti socialiste et quatre pour les indépendants. L'Organisation unioniste populaire nassérienne a obtenu trois sièges, et le parti Baath socialiste arabe les deux sièges restants. Le nouveau Parlement a tenu sa séance inaugurale le 10 mai 2003 et réélu à cette occasion Sheikh Abdullah binHussein Al-Ahmar à sa présidence.
Membres élus, par sexe
Nombre d’hommes élus
300
Nombre de femmes élues
1
Pourcentage de femmes élues Le pourcentage est calculé en divisant le nombre de femmes élues par le nombre de sièges en jeu à l'élection.
0.33%
Autres notes
La Chambre des représentants, élue en avril 2003, avait tenu sa première session en mai et devait effectuer un mandat de six ans jusqu’en mai 2009. Les élections devaient avoir lieu au moins 60 jours avant la fin de ce mandat (c'est-à-dire avant mars 2009). Suite aux amendements constitutionnels de février 2009, les élections de 2009 à la Chambre des représentants ont été repoussées de deux ans, soit jusqu'en 2011. En février 2012, suite aux troubles politiques de 2011, le mandat de la Chambre a été prolongé de deux ans jusqu'en février 2014, puis d'une année supplémentaire jusqu'en février 2015. En janvier 2014, la Conférence de dialogue national (chargée de recueillir des opinions sur la nouvelle Constitution) a de nouveau prolongé le mandat de la Chambre jusqu'à l'adoption de la nouvelle Constitution, qui devait avoir lieu courant 2015. C’est depuis cette année-là que le pays est en état de guerre.
Sources
Yemen Times Chambre des Représentants (25.08.2016)
Femmes élues au scrutin direct
1

Nouvelle législature

Nombre total d’hommes après l’élection Nombre total de parlementaires masculins dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
300
Nombre total de femmes après l’élection Nombre total de femmes parlementaires dans ce parlement/cette chambre suite à l’élection ou au renouvellement, quel que soit leur mode de désignation.
1
Date de la première séance Date à laquelle le parlement/la chambre nouvellement élu(e) s’est réuni(e) pour la première fois. Elle peut différer de la date à laquelle les membres ont prêté serment.
10.05.2003
Premier Président du nouveau parlement
Premier Président du nouveau parlement Prénom du Président du nouveau parlement suite aux élections ou au renouvellement.
Sheikh Abdullah bin Hussein Al-Ahmar (Homme)
Date d’élection
10.05.2003